Prévention des Vers du Coeur

Prévention des Vers du Coeur

vers-du-coeurLes vers du cœur (Dirofilaria immitis) se propagent de plus en plus au Canada et il est important de prévenir les risques de contamination. L’hiver, la maladie se fait plus discrète, mais dès le retour des beaux jours et des températures plus douces, méfiez-vous ! Dès que les moustiques sortent, vos animaux sont susceptibles d’attraper cette maladie.

La dirofilariose, plus communément appelée “maladie du ver du cœur” est dure et délicate à traiter. Il est donc judicieux (et économique) de prévenir son apparition. Il s’agit de l’infection d’un parasite suite à une piqûre de moustique; ce parasite se loge puis se multiplie au sein des vaisseaux principaux du coeur de votre animal. Le ver une fois adulte est appelé microfilaire. Il ressemble à un spaghetti de couleur blanche pouvant mesurer environ 30 cm. Il va venir se loger dans les artères pulmonaires, le coeur droit et la veine cave de votre animal si aucun traitement n’est présent pour l’en empêcher. Par la suite, des problèmes très importants et irréversibles peuvent donc arriver à votre petit compagnon au niveau cardiaque et pulmonaire. La présence de vers de cœur peut dans certains cas entraîner des symptômes graves allant jusqu’au décès de l’animal.

La prévention contre les vers du cœur a principalement lieu de juin à novembre : période de la présence des moustiques au Canada. De nombreux médicaments de prévention sont disponibles à la vente : le mieux est de consulter votre vétérinaire afin de savoir lequel pourrait le mieux convenir à votre chien.

Les symptômes qui doivent vous alarmer sont les suivants : intolérance à l’exercice, toux chronique, déficit de croissance, fatigue, perte brutale d’appétit, perte d’équilibre, essoufflement. Mais n’attendez pas l’apparition de ces symptômes pour vous alarmer : n’oubliez pas qu’il vaut mieux prévenir que guérir cette maladie difficile et douloureuse !

Pour savoir si votre animal a besoin d’un traitement préventif contre les Vers du Coeur, le plus simple est d’effectuer un test sanguin afin de savoir si il est porteur de microfilaires. Ces tests s’effectuent entre 5 et 7 mois après une possible infection (temps que met le ver du coeur à se transformer en microfilaire). Ils sont donc à effectuer vers le mois d’avril.

Si le test est négatif (absence de microfilaires), on soumettra alors l’animal à un programme préventif médicamenteux. Ainsi, si un moustique pique votre animal et lui donne des microfilaires, le traitement empêchera toute prolifération des larves infectantes. Le ver du coeur ne pourra pas se développer, vous aurez eu raison d’anticiper les risques !

2017-06-23T21:34:59+00:00

Leave A Comment